Fabriquer son savon maison : comment faire ? | Mes conseils et idée recette

Cela fait presque 1 an que je me suis lancée dans la fabrication de mon savon fait maison. Attention, je ne parle pas des savons personnalisés à partir d’une base neutre déjà préparée ! Non non, je parle bien du mélange de tous les ingrédients que je souhaite mettre dans ma recette et du mixage électrique qui va créer la réaction chimique entre la soude et les autres ingrédients pour faire un bloc de savon maison !

Aujourd’hui je vais vous parler du processus mais je vais aussi vous partager mes conseils ainsi qu’une recette assez simple de savon à la lavande qui peut être utilisé pour tout (mains, douche, lessive, vaisselle, etc.).

Pourquoi faire son savon maison ?

Personnellement j’ai décidé de faire mon propre savon pour 3 raisons :

  • choisir les ingrédients que j’y mets (personnalisation)
  • choisir la provenance des ingrédients (100% bio sauf la soude)
  • faire des économies !

Est-ce que c’est compliqué et sécurisé de faire son propre savon ?

J’étais aussi un peu sceptique quant au fait de faire son propre savon jusqu’à ce que mon amie Jasmine du blog Hana In The Woods m’explique.

Tout d’abord, c’est vraiment pas compliqué de faire son propre savon. Mais cela nécessite du matériel, des ingrédients et un choix de recette (à calculer mais je vous parle de tout ça juste après !). Il faut donc un peu réfléchir avant de se lancer mais pas besoin d’un doctorat en chimie pour réussir !

Deuxièmement, il s’agit d’un processus demandant quelques précautions. Encore une fois rien de compliqué, il faut simplement être attentif et faire les choses lentement, sans précipitations. Il faut également se munir de protections (gants, blouse, lunettes) mais encore une fois je vous en parle juste après.

Une étape très importante est le séchage. Une fois votre mélange fait et votre savon dans le moule, il va falloir le faire sécher afin qu’il se solidifie et qu’il soit prêt à être utilisé. Prévoyez entre 6 et 10 semaines de séchage dans un endroit sec, régulièrement aéré.

Je vous conseille de démouler votre savon après plusieurs jours pour ensuite le couper en tranches pour qu’il puisse sécher plus rapidement.

Comment choisir sa recette ?

Dans un premier temps, il vous faut choisir les ingrédients que vous souhaitez mettre dans votre recette. Je vous conseille de l’huile végétale, du beurre végétal, une poudre et de l’huile essentielle, sans oublier la soude. Selon moi, c’est un peu la recette de base pour un savon réussi et pas asséchant (solide, durable et qui fait de la bonne mousse).

Il vous est également possible de mettre 2 huiles végétales, 2 beurres végétaux, différentes poudres etc. Je vous propose une recette dans cet article si vous souhaitez avoir un exemple.

Le calcul peut se faire de deux manières, soit vous avez une quantité d’huile ou de beurre assez précise qu’il vous reste et à partir de laquelle vous souhaitez calculer votre recette (pour utiliser cette quantité) ou alors vous souhaitez faire un bloc de savon d’un certain poids (par exemple un kilo) avec un certain pourcentage d’huile ou de beurre ou de poudre et à ce moment là, c’est le calculateur qui va vous proposer les différentes proportions.

Comment calculer les ingrédients ?

La fabrication de son savon maison est un peu plus précise que celle d’un simple shampoing solide ou baume à lèvres. La part de chaque ingrédient doit être calculée précisément pour pouvoir calculer la quantité d’eau et de soude et ainsi atteindre les meilleurs facteurs de durabilité, solidité, de mousse, de gras, etc.

Pour cela j’utilise un outil en ligne espagnol « Calculadora De Mendrulandia« , une sorte de calculatrice qui va nous permettre de calculer notre recette de savon et surtout la quantité de soude à ajouter au mélange. Une fois la liste des ingrédients ajoutés dans l’outil de calcul, vous trouverez dans les résultats le poids de Soude Caustique et d’eau que vous devrez ajouter dans la recette.

L’objectif est d’avoir les prédictions du mélange aux alentours de l’indice 50 (l’indice devient vert quand il est parfait).
Pensez à indiquer un pourcentage de surgraissage de 7%, une concentration de 29% et de cocher « NaOH Soude » en dessous du tableau.

Pour récapituler :

– On indique le poids de chaque ingrédient que l’on souhaite mettre dans la recette (ou le pourcentage : à ce moment là, choisir le poids total de la recette en bas à droite du tableau)
– On choisi un surgraissage de 7% ; une concentration de 29% (paramètres de base) ; et on vérifie que NaOH (Soude) est coché.
– On modifie la part ou le poids des ingrédients pour avoir la majorité des prévisions du mélange en vert
– On note la quantité de soude et d’eau (en grammes) calculé par l’outil dans la partie « Résultats » pour avoir la quantité précise pour la recette calculée.

Ma recette de savon maison à la lavande :

Je vous partage aujourd’hui la recette du savon que j’utilise au quotidien que ce soit sous la douche ou comme savon pour les mains. Il est assez classique selon moi mais le beurre de karité et l’huile de coco le rendent plus nourrissant qu’un simple savon de marseille.

Marche à suivre :

  • Commencez par diluer la soude dans l’eau dans un bocal en verre et dans une zone aérée (un balcon par exemple) : la soude va réagir et va chauffer au contact de l’eau. La laisser refroidir durant le reste de la recette. J’ai dilué la soude dans une infusion de camomile froide (d’où la couleur jaune !).
    IMPORTANT : portez des gants, une blouse et des lunettes de protection ! des projections peuvent survenir ! 
  • Dans le saladier / la cuvette en plastique, mélanger les Huiles Végétales et les beurres végétaux (fondus)
  • Ajouter les poudres et bien mélanger le tout au fouet
  • Ajouter les Huiles essentielles. Ayez la main lourde, souvent les huiles essentielles se font aspirer par le mélange ou ne sont pas mises en assez grande quantité pour que leur parfum puisse se sentir une fois le savon sec.
  • Une fois la soude refroidie, versez le contenu dans le mélange réalisé jusqu’ici. Utilisez un mixeur plongeur pendant plusieurs minutes sans vous arrêter jusqu’à obtenir ce que l’on appelle “la trace”: cette texture épaisse qui laisse une trace épaisse du mixeur plongeur lorsque vous l’enlevez du mélange
  • Une fois le mélange épais et la « trace » apparue, versez dans un ou plusieurs moules en silicone (plus facile à démouler). Tapotez bien les côtés pour éviter les bulles d’air.
  • Laissez reposer plusieurs jours dans le moule avant de démouler et de le couper en tranches pour créer des savons « à l’unité » mais aussi pour leur permettre de sécher bien plus rapidement.

La fiche recette du savon à la lavande

Est-ce que tu es tenté.e de fabriquer ton savon toi-même ?
Est-ce que la marche à suivre te semble compliquée ?

Xoxo


Vous aimerez peut-être ces articles :

20 commentaires

  1. Merci beaucoup pour la mention 😀

    J’ai aussi mis du temps avant de me lancer, mais une fois que l’on a réussi à passer le pas et que l’on a la satisfaction d’avoir réalisé soi-même du savon, on ne s’arrête plus hahaha ! De plus, tu fais bien de parler de toutes les mesures de sécurité à respecter pour se lancer, car on manipule tout de même de la soude caustique qui peut être dangereuse !

    Enfin, comme j’ai pu tester le savon dont tu parles, je ne peux que recommander la recette ! L’odeur est enivrante et le savon laisse un film protecteur doux sur la peau 🙂

  2. Eh ben, tu vas bientôt ne plus devoir acheter des cosmétiques si tu continues comme ça ! Je te trouve bien courageuse ^^ Mais ça doit être tellement gratifiant j’imagine ! En tous cas pour l’instant j’achète des savons chez des petits producteurs locaux, je soutiens l’économie locale et je découvre des chouettes artisans tout en ayant des produits plus naturels dans ma salle de bain ! 🙂
    Mais ta recette a l’air vraiment bien, mais les petits grains de lavande ne piquent pas trop ?

    1. Haha oui c’est le but c’est exactement ça, c’est très gratifiant et très économique ! Je suis gagnante dans tous les cas !
      Très bonne initiative aussi de soutenir les artisans locaux !
      Pour répondre à y’a question, les grains de lavande sont peu dérangeant et même un peu exfoliants haha !
      Des bisous

      1. Bonjour, personnellement je fais un gros savon de base c’est à dire huile d’olive et soude je le laisse sécher un bon mois. Ensuite je le rape fin et c’est là que je rajoute mon beurre de karité huile de coco, huile d’amande douce et suivant humeur un macérât huileux de pin, rose je fais chauffer mes huiles que je mélange a mon râpé de savon. Ainsi les propriétés de mes huiles reste bien dans mes savons sans que la soude ne les brules. Ayant une peau ultra sensible mes savons nourrissent bien ma peau et mes cheveux. Ah et je ne mets pas de parfum mon odorat et celui d’un de mes enfants n’apprécie pas du tout les effluves fortes. Mes savons sentent le savon ou le parfum délicat de mes macérâts huileux.

  3. Salut! J’aimerais me lancer moi aussi… J’ai juste une petite question, est-il possible de laisser sécher le mélange directement dans un moule à plusieurs petits compartiments? Pour éviter de devoir le couper ensuite. Ou bien ça peut causer problème? Et par la même occasion faire des petites formes amusantes Merci!

  4. Bonjour j’ai réalisé votre recette mais au bout de deux mois de séchage mes savons ont changé d’odeur et sentent vraiment mauvais impossible de les utiliser. Est ce que vous sauriez la cause ? Merci

    1. Bonjour, parfois les savons ne prennent pas ce qui est rare. J’ai entendu parler de savon caustiques (avec des petites tâches blanches) que l’on conseille d’utiliser comme base de lessive faite maison, mais je n’ai jamais entendu parler de savon qui sent mauvais. Peut-être des huiles végétales ou beurres végétaux périmés ? Je ne saurais pas plus t’aider désolée.

  5. Bonjour je découvre la recette du savon maison, je pense me lancer, moi qui suis assez écolo, je fabrique déjà ma propre crème pour le visage, mon eau de rose sans conservateur! et je fait également la crème pour mon petit fils avec huile d’amende douce pour sa peau qui est sèche, donc je pioche la recette de suite et me lance la semaine prochaine, j’en ferai profiter ma fille. Merci

  6. Bonjour, merci pour cette recette de savon, j’ai hâte de pouvoir la réaliser, j’ai cependant une question, puis-je utiliser un hydrolat pour mélanger avec la soude ou se n’est pas recommandé ? Merci pour votre aide, belle journée !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *