Ma coloration végétale au henné rouge

Ma coloration rouge au henné - WithEmilieBlog

Le henné rouge, vous connaissez ? J’ai toujours été fan de coloration, je vous en ai d’ailleurs régulièrement parlé depuis la création de mon blog. Mes cheveux sont naturellement bruns foncés avec peu de reflets mais depuis que je suis passée au naturel pour ma routine beauté, je ne pensais pas pouvoir encore une fois avoir les cheveux rouges. 

Et pourtant, avec le henné, je pense avoir trouvé l’alternative parfaite à la coloration chimique rouge que j’ai adoré avoir au début des années 2010. J’ai documenté à l’aide de photos mon changement capillaire du brun foncé au rouge profond aux reflets très chauds. 

LE HENNÉ, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le henné est une plante dont les feuilles produisent des pigments (rouges, orangés, etc.) qui est présent en Inde, au Magreb et qui serait originaire de Mésopotamie.Il est utilisé depuis plus de 2500 ans dans la cosmétique : pour teindre les cheveux, les ongles, la peau, etc.

Il est connu à la fois pour colorer les cheveux mais aussi pour réduire les pellicules et le sébum du cuir chevelu mais également pour renforcer la fibre, la lisser et la rendre bien plus brillante.
Il colore les cheveux en “recouvrant” la fibre, c’est à dire que le pigment se pose sur la fibre du cheveux et permet donc à des cheveux foncés d’ajouter un peu de couleur contrairement à une coloration chimique. 

D’ailleurs, je vous ai déjà parlé d’une autre forme : le henné neutre. Il n’a pas d’action colorante mais permet de faire un soin complet et naturel. Il suffit de l’ajouter à votre recette de shampoing solide pour avoir un shampoing 2 en 1. Ou alors vous pouvez le laisser poser plusieurs heures (comme un henné colorant) pour une action en profondeur.

MON ENVIE DE CHEVELURE FLAMBOYANTE MAIS NATURELLE

J’ai donc décidé de sauter le pas et d’ajouter des reflets rouges et cuivrés au soleil à mes cheveux dans l’espoir de leur donner également une couleur bordeaux à l’ombre.

A gauche : la couleur à l’ombre | A droite : la couleur au soleil

Partant d’une base très foncée, j’ai décidé de faire ma coloration végétale rouge en deux étapes. J’ai espacé les deux poses de 15 jours pour laisser le premier henné bien prendre sur mes cheveux. Souvent, le premier henné colorant ne ressort pas suffisamment mais plus vous entretenez la couleur (c’est à dire plus vous faites du henné régulièrement), plus la couleur va être intense. 

Mon 1er Henné rouge

J’ai donc commencé par poser un mélange de henné rouge du Yémen, d’eau chaude  et de phytokératine. J’ai ensuite laissé poser 3 heures.

Seulement des reflets étaient visibles sur mes cheveux, à l’ombre on voyait à peine un soupçon de rouge. J’ai donc décidé de faire un second henné 15 jours plus tard en modifiant un peu la recette de base.

Mon 2nd Henné rouge

15 jours plus tard, j’ai refait un henné en laissant poser un mélange de henné rouge du Yémen, de henné du Rajasthan, de poudre de Sidr, de poudre d’Hibiscus et de Phytokératine.

En ajoutant du henné du Rajasthan, de la poudre de Sidr (connue pour aider la couleur à moins dégorger) et de la poudre d’hibiscus, je me suis dit que cela allait ajouter un peu plus de saturation à la couleur que j’allais poser. J’ai ensuite laissé poser 4 heures et demi

LES INGRÉDIENTS POUR MON HENNÉ ROUGE

Dans un saladier, à l’aide d’un fouet et de gants, mélanger :

LA MARCHE A SUIVRE

1ère étape : Mélanger les ingrédients

Bien mélanger pour obtenir une pâte homogène. J’ai choisi d’ajouter 170 grammes d’eau pour obtenir la consistance que je préfère et pour éviter que le mélange coule pendant le temps de pose. Mais vous pouvez ajouter autant d’eau que vous souhaitez pour adapter la consistance à vos préférences. 

2ème étape : Poser le henné

Commencez par humidifier vos cheveux puis appliquez le mélange en commençant par les racines puis terminez par les longueurs. Il est indispensable de porter des gants pour poser votre henné puisque le mélange colore également la peau.
Personnellement, je l’ai fais la tête en bas dans la baignoire, mais vous pouvez également le faire debout devant un miroir si vous avez besoin de voir ce que vous faites. 

Pensez également à demander de l’aide à une amie, votre conjoint, votre mère, car c’est toujours plus facile de faire une coloration à quelqu’un que de le faire soi-même à l’aveugle. 

3ème étape : Enrouler et nettoyer

Une fois toute la chevelure recouverte et l’intégralité du mélange appliqué, enroulez vos cheveux et formez un petit chignon sur le haut de votre tête et fixez avec une pince pour sécuriser le tout. 

Profitez de ce moment pour humidifier une serviette qui et nettoyer les résidus sur votre peau : front, oreilles, nuque, etc. Au risque de voir votre peau avoir des tâches d’un orange pas très naturel ! 

4ème étape : Laisser poser au chaud

Une fois les cheveux sécurisés et votre peau nettoyée, enroulez votre chevelure d’une charlotte ou bien de film plastique afin de garder le tout bien au chaud.
Ensuite ajouter une serviette ou, ce que je préfère, un t-shirt en coton enroulé autour de votre tête pour éviter tout débordement. 

Laissez ensuite poser pendant plusieurs heures, plus vous laissez poser plus la couleur va prendre.

LA FICHE RECETTE DE MON HENNÉ ROUGE

Fiche recette : Ma coloration rouge au henné - WithEmilieBlog

Tu as déjà testé de faire du henné ? Si non, tenté.e d’en faire ?

Vous aimerez peut-être ces articles :

4 commentaires

  1. Ma toute première coloration était du henné… Après je suis passée au chimique. Et mes cheveux ont tellement souffert les dernières fois que je suis repassée au henné. J’ai du bol de vivre en Asie, j’en trouve de bonne qualité facilement. Et maintenant mes cheveux sont vraiment plus beaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *