J’ai adopté les cotons lavables réutilisables : mon avis et mes conseils

Depuis quelques temps, la thématique du zéro-déchet et de l’écologie a trouvé sa place sur le blog. J’ai commencé par vous parler de recettes de produits maison, puis par des conseils pour un mode de vie plus écolo et ensuite par vous présenter mes petits accessoires zéro-déchets au quotidien. Aujourd’hui je viens vous parler d’une nouvelle habitude : l’utilisation des disques démaquillants lavables au quotidien.

Il y a environ 6 mois, j’ai décidé d’investir dans un ensemble de 12 disques démaquillants lavables sur Amazon. Il s’agit de disques en fibre de bambou et non pas en coton mais ces derniers sont moins onéreux. Etant donné que je ne savais pas si cet achat allait me convenir, j’ai décidé de tenter le coup avec des disques en fibre de bambou pour 10 €.

Mais vous pouvez également trouver des disques démaquillants en coton bio ou des carrés démaquillants en fibres très fines. J’avais déjà tenté l’expérience avec des carrés démaquillants extrêmement fins mais cela changeait trop mes habitudes autour de l’utilisation d’un coton plus épais.

Se démaquiller avec des disques lavables réutilisables

Au quotidien, j’utilise ces disques démaquillants comme n’importe quel disque en coton, le geste est le même : je verse mon eau micellaire sur ce dernier et je démaquille mon visage. La seule différence se situe au niveau de la quantité de produit.

Etant donné que le disque réutilisable est plus épais et qu’il comporte souvent deux couches de tissus, je vous conseille d’appliquer dès le début une quantité suffisante pour démaquiller tout votre visage, de cette manière l’eau micellaire va se diffuser dans tout le disque démaquillant et va se transformer en une sorte de lingette démaquillante lavable !

Utiliser les cotons lavables pour autre chose que le démaquillage

Depuis que j’ai adopté les disques lavables, toute autre utilisation que je faisais des disques en cotons à usage unique a également évolué.
Qu’il s’agisse d’appliquer du désinfectant sur une coupure, de tapoter des huiles essentielles sur un bouton d’acné, etc. Bref pour toute utilisation des cotons jetables, vous pouvez les substituer par des cotons lavables réutilisables.

Ils s’utilisent également parfaitement bien pour nettoyer votre visage en les mouillant légèrement et en faisant mousser du savon solide. Les petits filaments vont également permettre de bien nettoyer la peau de toutes ces impuretés. J’utilise également ces petits disques lavables pour appliquer de l’eau florale ou une lotion tonique le matin sur mon visage, très pratique.

Comment laver ses cotons lavables réutilisables ?

Personnellement, lorsque mon coton est vraiment tâché, je le nettoie immédiatement à l’eau froide avec du savon blanc avant de le laisser de côté pour le passer à la machine à laver. J’ai investi la modique somme de 1€ dans un petit filet de lavage pour y glisser mes cotons utilisés et pour les laver avec mon linge blanc toutes les semaines. Je les laisse sécher sur un radiateur en hiver et à plat ou à l’aide d’une pince à linge au soleil en été.

Mon avis sur les cotons lavables réutilisables

Je suis positivement surprise de ces petits disques démaquillants ! Je ne pensais pas m’adapter aussi facilement à leur utilisation. C’est vrai qu’au début on peut trouver ça pénible de les frotter au savon après chaque utilisation mais si vous faites des machines à laver plus régulièrement qu’une fois par semaine, vous pouvez facilement les glisser dans un filet pour les laver. Cela ne prend pas plus de place dans la machine à laver et ne requiert pas plus d’effort que de jeter un coton classique dans la poubelle !

En 6 mois, mes petits cotons ne sont pas restés aussi blancs qu’au début mais je vais tenter une méthode plus ou moins naturelle pour les blanchir ! Je vous en reparlerai certainement sur le blog si c’est une réussite ! Mais de manière générale, ils ont très bien tenu à ces 6 derniers mois, ils sont toujours aussi doux qu’au début.

Pour conclure, je n’ai pas vraiment changé ma routine démaquillage ni mes gestes du quotidien nécessitant des disques en cotons jetables ; je les ai simplement remplacés par ceux en fibre de bambou.
J’avais calculé avant d’investir dans ces disques réutilisables, que j’utilisais environ un paquet de cotons jetables tous les mois. J’ai donc en 6 mois évité d’utiliser 6 paquets de cotons jetables ce qui équivaut à un budget entre 10 et 20€ en moyenne. Ce qui signifie que j’ai rentabilisé en 6 mois l’achat de mes cotons démaquillants réutilisables ! Comme quoi, ça ne coûte pas toujours aussi cher de passer aux lavables et réutilisables au quotidien !

Es-tu tenté.e de tester les cotons réutilisables ?
Pourquoi ?

Xoxo

Vous aimerez peut-être ces articles :

9 commentaires

  1. Coucou ! Je pense que ça doit faire un peu plus d’un an que je n’ai plus acheté de cotons jetables ! Même pour enlever le vernis à ongles j’en utilise, j’en ai juste sacrifié un ^^ Je suis contente de mon investissement ! Par contre je voulais aussi essayer une méthode pour les laver, car ils deviennent vite gris… 🙂

    1. Hello ! Justement je me demandais comment j’allais faire pour le dissolvant ! Je pense aussi en sacrifier un ! Ils se lavent bien même avec des résidus de vernis ?
      Je testerai aussi la technique pour les blanchir ! J’en reparlerai sûrement sur le blog !!
      Des bisous

  2. Coucou …. alors moi je suis passée aux cotons lavables depuis plus de 3 ans, et franchement c’est génial, pour mon anniversaire ma belle soeur m’à offert une box avec des cotons lavables confectionnées par une amie, superbe couturière, avec de jolies tissus (face tissu – face éponge ) et récemment j’ai trouvé des serviettes en éponge micro fibre de très bonne qualité, j’ai investie dans une paire de ciseaux cranteurs, et je les ai coupés dans diverses dimensions, je les roulent et les mets dans un petit panier toujours confectionnée par cette amie, ils sont dans ma salle de bain, c’est le top, et c’est jolie, moi je me maquille peu, dès que j’ai terminée mon débarbouillage, je les mets dans un jolie bol, à tremper dans de l’eau avec un peu de bicarbonate de soude et ensuite je les passe en machine – Dominique

  3. Bonjour
    Je suis moi aussi passé au lavage et c’est vraiment géniale. Après je ne suis pas pour encourager les industries comme amazone j’ai les mien sur etsy ils sont confectionnés par une personne (en bretagne pour ceux que j’ai acheté) et les 12 m’ont couté 9e made in FRANCE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *