5 Plantes pour Purifier l’Air : Propriétés et Entretien

Aujourd’hui sur le blog, j’avais envie de vous parler d’un sujet que je n’ai pas encore abordé sur le blog : les plantes ! Etant donné que l’hiver et les températures froides commencent à s’installer, on essaie de garder la chaleur à l’intérieur au maximum et donc on aère bien moins que durant le reste de l’année. Le bonus est qu’en accueillant dans votre petit chez vous des plantes purifiantes, elles vous aideront à purifier votre intérieur et à dépolluer de certains produits toxiques utilisés au quotidien. 
Cet  article est en collaboration avec mon amie Jasmine du blog Hana in the Woods qui vous parle dans son article du budget autour de ces plantes purifiantes que l’on vous présente ensemble aujourd’hui.

Les plantes dépolluantes et purifiantes devraient vraiment être nos meilleures amies puisque elles aspirent les composants chimiques, toxiques et polluants par leurs feuilles et les transforment en nutriments pour leurs propres racines ! Encore un cadeau que la nature nous offre et dont on est pas toujours au courant ! On va donc parler de 5 plantes et de leurs propriétés purifiantes et dépolluantes et de quelques conseils d’entretien.

L’Aloe Barbadensis

La première plante dont j’ai envie de vous parler est un certain type d’aloe vera : l‘Aloe Barbadensis. Il s’agit d’une plante assez touffue et pleine de petites pousses. Cette plante est connue pour absorber un certain nombre de polluants : le Benzène, le Formaldéhyde, le Monoxyde de Carbone, le Toluène et même les Ondes Electro-magnétiques !

L’Aloe Vera aime les endroits secs et chauds et avec une grande lumière. Il ne faut l’arroser que très rarement, mais trop d’eau peut entraîner des brins orangés et mous. Si quelques brins secs apparaissent, c’est qu’il est temps de lui donner une petite quantité d’eau mais pas plus.

Chlorophytum comosum

Plus connue sous le nom de « Plante araignée« , cette plante est non seulement super sympa avec ses petites repousses en bout de tiges, mais  surtout super efficace pour purifier votre intérieur ! Concernant les éléments toxiques que la plante araignée absorbe, on peut lister :
le Benzène, le Formaldéhyde, le Xylène, le Monoxyde de Carbone et le Toluène. 
La Chlorophytum comosum est également connue pour favoriser l’endormissement et trouvera parfaitement sa place dans une chambre à coucher. De plus, étant donné la liste des éléments chimiques qu’elle absorbe, elle trouvera aussi très bien sa place dans une pièce à vivre ou même la cuisine.

Tout comme de nombreuses plantes dépolluantes et purifiantes, la plante araignée n’a besoin que de très peu d’eau. Il est mieux de lui trouver une place à n’ayant pas de lumière directe. 

Chamaedora Elegans

Le Palmier Bambou Nain est une vraie découverte de cette année, c’est une toute petite plante (parfaite pour des petits appartements ou chambres étudiantes) mais qui est très efficace dans l’absorption de produits toxiques et chimiques. On peut citer : 
le Benzène, le Formaldéhyde, le Xylène et même l’Ammoniac.

Le palmier bambou nain n’est pas un grand fan du soleil, il trouve bien sa place à l’ombre, là où il a le droit à de la lumière indirecte mais pas de rayons de soleil. Il s’arrose de manière raisonnable, j’arrose les miens toutes les deux semaines et avec très peu d’eau. S’il n’a pas assez d’eau, il ne manquera pas de vous le faire comprendre avec le bout des feuilles qui seront sèches.

Aglaonéma

La famille des Aglaonéma comprend beaucoup de différentes plantes dont  le Lys de la Paix et Aglaonema commutatum (plante bicolore sur la photo) , ces plantes sont très faciles à trouver, à entretenir et assez simples comme décoration. L’Aglaonéma absorbe du Benzène et du Formaldéhyde.

Cette famille de plante ne nécessite pas un arrosage très régulier. Attendez que les premiers centimètres de terre sèchent avant d’arroser de manière restreinte tout de même. Ne placez pas votre Aglaonéma directement au soleil, préférez-lui une place à l’ombre avec lumière indirecte.

Sanseveria

Plus connue sous le nom de Langue de Belle-mère, ou de Plante du Serpent, cette plante est parfaite pour purifier et dépoller votre intérieur. Ses longues « feuilles » sont très rigides et torsadées. Ma plante a même des zébrures, ce qui la rend encore plus originale. 
La Sanseveria est connue pour absorber le Benzène, le Formaldéhyde, le Xylène et le Trichloréhylène. 

Contrairement à toutes les plantes dont je viens de vous parler, la langue de belle-mère peut aussi bien trouver sa place au soleil comme à la lumière indirecte. C’est également une plante qui sera la bienvenue dans une chambre, étant donné qu’elle purifie l’air et qu’elle est connue pour favoriser l’endormissement comme la plante araignée. 
Pour l’arrosage, ce n’est que très rarement que la terre a besoin d’être humidifiée. La Sanseveria aime la terre sèche, presque comme un cactus.

Et quels sont tous ces composants chimiques que les plantes absorbent ?

Je vous parle de Benzène, Xylène et autre Trichloroéthylène, mais personne ne sait d’emblée ce que sont que ces éléments. J’ai donc fais quelques recherches pour vous (et pour moi haha). 

  • Benzène : présent dans les solvants, vernis, colles, peintures. Connu pour être cancérigène et pour avoir été banni dans les années 70 en Europe (normalement !)
  • Formaldehyde : présent dans les peintures, résines et autres produits désinfectants utilisés en médecine.
  • Xylène : présent dans les solvants, certains caoutchoucs, utilisé dans le tannage du cuir, dans les produits pesticides mais aussi beaucoup dans l’industrie. 
  • Toluène : présent dans les solvants, les dissolvants, les peintures, colles, caoutchoucs mais aussi dans le tannage du cuir.
  • Trichloréthylène : présent dans le chlore, les colles, les vernis, les pesticides, utilisé pour la transformation du textile. Connu pour être cancérigène.
  • Monoxyde de Carbone : gaz incolore et indolore pour les humains. Se crée suite à une combustion incomplète (feu de cheminé, bougie, etc.) et reste à l’intérieur de l’habitant en cas de mauvaise aération.

Possèdes-tu l’une de ces plantes ? Connaissais-tu leurs propriétés dépolluantes et purifiantes ?

Pour lire l’article sur le blog d’Hana in the Woods c’est par ici

Xoxo

Vous aimerez peut-être ces articles :

Un commentaire

  1. J’ai adoré, j’ai appris plein de choses, du genre le nom savant des plantes que je croyais bien banales, et surtout leurs efficacités dans un intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *